Diabètes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Diabètes

Message par angelo le Jeu 3 Nov - 18:52

Diabètes



La glycémie c’est le taux de glucose dans le sang.

Le maintien constant du même taux de glucose est homéostasie glycémique.

Après un repas, les glucides se retrouvent dans la circulation veineuse générale du foie.

Le sang entrant est riche en glucides alors que le sang de sortie en est en concentration normale.

Le foie est un régulateur de la glycémie.

Inversement en cas de jeûne prolongé ou d’effort, le sang entrant dans le foie est pauvre en glucides et ressort en concentration normale.

Le foie stocke le glucose du sang sous forme de glycogène, molécule réduite car déshydratée.



Le pancréas est aussi un organe homéostasique : en cas de diabète (trouble de l’homéostasie glycémique) le pancréas est l’origine du problème.

Cet organe communique aux moyens d’hormones (messagers chimiques) qu’il synthétise et déverse dans le sang.

Le sang les transporte jusqu’aux organes de stockage (foie : glycogène ; muscle : glycogène ; cellules adipeuses : triclycérides).

Il y a deux types d’hormones glycémiques : l’insuline (hormone hypoglycémiante) et le glucagon (hyperglycémiante).

L’examen au microscope de cellules du pancréas montre que l’on rencontre deux types d’amas cellulaires : les acinus (cellules sombres) et les îlots de Langerhans (plus claires).

Les acinus sécrètent le suc pancréatique constitué d’enzymes alors que les îlots de langerhans produisent les hormones.

Ce sont les périphériques dites alpha qui fabriquent le glucagon et ce sont les cellule centrales qui génèrent l’insuline (cellules beta).

Ainsi, lorsque le taux de glucose dans le sng augmente, les îlots de langerhans sécrètent plus d’insuline que de glucagon. Dans le cas contraire, c’est la sécrétion de glucagon qui est plus importante.



Dans le diabète de type 1, l’organisme attaque sa propre matière (maladie auto-immune) :

ici les cellules beta des îlots de langerhans du pancréas.

Le diabète de type 2 est provoqué par ne accoutumance de l’organisme à l’insuline : la prise alimentaire de glucides est par exemple trop importante.



Il existe les diabètes secondaires : maladies du pancréas, cushing, hyperthyroïdie, cirrhose suite à l’hépatite virale de forme C…




angelo

Messages : 407
Date d'inscription : 01/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum